La Beuhtique – Boutique française de CBD

Les taux de CBD dans les produits bruts.

S'informer pour mieux consommer.

Contrairement au THC, il n’y a pas de différence notoire entre une fleur qui présente un plus haut taux de CBD qu’une autre.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, un taux de CBD très élevé pour une fleur de CBD n’est pas un gage de qualité, c’est même l’inverse. L’adage « trop beau pour être vrai » est ici véridique. En effet, la technique qui consiste à afficher un taux toujours plus fort de CBD est de plus en plus utilisée dans le milieu afin de conquérir une part de marché.
Nous allons vous expliquer pourquoi cette course au pourcentage est problématique.

Il est important de rappeler qu’en France, le taux de THC doit être inférieur à 0,2% pour respecter la loi. Or, pour respecter ce taux de 0,2% de THC, une fleur de cannabis peut avoir un taux maximum de 8% de CBD (pour une plante cultivée indoor et d’une récolte très bien réussie), en moyenne le taux de CBD est situé entre 3 et 8%.

Dans un soucis de légalité, la plupart des producteurs de l’Union Européenne produisent des fleurs de CBD dont le taux de THC est proche de 0,15% afin d’être sûr de ne pas dépasser ce seuil de 0,2%. De plus, le cannabis cultivé pour la vente de CBD est la variété Sativa L. Celle-ci est divisée en 3 principaux types de chémotypes : celui qui nous intéresse est le type « fibre » qui se distingue par sa faible concentration en THC. Un plant jeune ou cultivé dans des zones fraîches va être plus riche en acide cannabiolodique et en cannabidiol (CBD). Des cycles de croissances plus longs ou une température plus élevée vont entraîner des réactions biochimiques de biosynthèse qui vont amoindrir la proportion de CBD et augmenter celle en THC.

Le mode de production, son environnement, sa classification vont impacter la teneur en THC et CBD d’un plant. Il est donc plus simple de produire des plants qui vont avoisiner les 0,15% de THC que de viser un taux à 0,19% car il y a de fortes chances de dépasser le seuil légal. Une analyse peut varier de 0,01 à 0,02%. Ainsi, en assurant des plants dont le taux de THC est situé entre 0,10% et 0,15%, le revendeur et le client ne risquent pas de voir leurs buds considérées comme des stupéfiants et donc totalement illégaux sur le territoire français.

Mais alors comment expliquer que l’on trouve de plus en plus de revendeurs qui affichent des taux allant jusqu’à 20% de CBD pour des fleurs brutes ?

Les résines et les moon rocks ne sont pas concernés par cette explication puisqu’ils sont produits de manière différente

Il y a 3 méthodes possibles :
une plutôt innocente bien que trompeuse et mensongère vis-à-vis du consommateur, les deux autres sont bien plus graves. Les deux premières proviennent d’une analyse falsifiée. Elles proviennent soit du producteur, soit du revendeur, peu scrupuleux afin d’obtenir une part du marché. En effet, le marché du CBD est encore peu connu du grand public et les clients qui s’y intéressent pour le coté fleurs ont souvent en tête qu’un fort taux de THC est un gage de qualité dans les pays où la vente de buds au THC est légale.

La première méthode consiste à simplement photoshoper l’analyse pour la truquer. C’est interdit par la loi puisqu’il s’agit d’une escroquerie : le fait de falsifier une analyse provenant d’un laboratoire est un délit.

Cependant contrairement à la seconde méthode, cette façon de procéder, bien qu’elle soit frauduleuse, ne met pas en danger votre santé. L’autre façon de falsifier une analyse est l’ajout sur les fleurs d’une solution enrichie en CBD ou de cristaux de CBD.

Les taux de CBD dans les fleurs de CBD

Dans le meilleur des cas, vous recevrez des fleurs qui ne sont pas passées par ce procédé et qui n’auront donc pas le taux de CBD annoncé sur l’analyse. Dans le pire, vous recevrez des fleurs qui ont subit un ajout. Contrairement à l’Ice Moon Rock, par exemple, dont le prix élevé est justifié par l’ajout de cristaux purs, la solution ou les cristaux rajoutés dans la seconde méthode sont synthétiques, produits en Chine à bas prix et dangereux pour votre santé.
En plus d’être dangereux, ils seront vendus plus chers alors même qu’ils n’auront aucun avantage supplémentaire par rapport à une fleur dont le taux s’élève à 3-4% de CBD.

La dernière méthode concerne le cas où le plant a effectivement bien la dose de CBD annoncée. Mais si vous avez lu la première partie de cet article, vous avez surement déjà compris le problème.
En effet, si votre bud de CBD a bien un taux de 20%, cela veut alors dire que son taux de THC est supérieur à 0,2% et donc qu’il est classé en temps que stupéfiant par la loi.
Vous êtes donc dans l’illégalité. Bien que le risque soit ici moindre pour votre santé, il l’est pour votre casier judiciaire (et pour votre portefeuille puisque qu’un consommateur se voit désormais délivré, depuis le 1er septembre 2020, une amende forfaitaire de 200€).

Le taux de CBD sera toujours lié au ratio avec le THC, ainsi ce n’est pas un nouveau mode de production etc qui pourrait changer le fait qu’il est tout simplement impossible de manière naturelle de dépasser les 8% de CBD pour un taux de THC inférieur à 0,2%.

Les effets du CBD dans une fleur se font ressentir à partir d’un taux à 3% contrairement aux buds au THC, il n’y a pas de différence notoire entre une fleur qui présente un plus haut taux de CBD qu’une autre.

La Beuhtique, le CBD en toute transparence.

Au lancement de notre shop, plusieurs clients nous demandaient pourquoi nous n’affichions pas les taux de CBD sur nos fleurs ou été déçus quand nous leur annoncions que nos buds n’ont pas un taux de CBD frôlant les 20%. Nous avons fais le choix de ne pas surfer sur la vague des pourcentages toujours plus élevés pour prendre une part de marché mais simplement miser sur la qualité de nos produits. Bien que nous ne les affichons pas sur le site, vous êtes libres de nous les demander par mail à contact@labeuhtique.com ou en DM sur notre page Instragram, nous nous ferons un plaisir de vous répondre en toute transparence.

Sources:
-https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&ved=2ahUKEwii5drNd_ uAhWOZd8KHYBrBykQFjACegQIBBAC&url=https%3A%2F%2Fdumas.ccsd.cnrs.fr%2Fdumas -00983072%2Fdocument&usg=AOvVaw2addn34Ntq4ZJI0QOnBL0P
-https://phytochemia.com/fr/2015/05/11/au-dela-du-thc-cannabis-sativa-l-la-plante/
-https://swissgrownherb.com/la-verite-sur-les-taux-de-cbd/#!
-https://www.maad-digital.fr/en-bref/ces-produits-qui-imitent-le-cannabis-les-cannabinoides-desynthese
- https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F33341